La formation AP en cursus complet

En raison de la Réforme sur la formation : les modes de sélection et contenus de formation sont en cours de révision. Nous mettrons à jour le contenu de cette page dès que possible.

 

L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1435 heures d’enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit :

  • Enseignement en institut de formation : 17 semaines soit 595 heures
  • Enseignement en stage clinique : 24 semaines soit 840 heures

Durant la formation, les élèves bénéficient de 7 semaines de congés. La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire. 

L’enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de 35 heures par semaine. L’enseignement en institut de formation comprend des cours, des travaux dirigés, des travaux de groupe et des séances d’apprentissages pratiques et gestuels.

Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas prévu d’âge limite supérieur.

L’Institut de Formation du Diaconat Centre-Alsace dispose de 20 places pour ce cursus.

Contenu de la formation

Unités de formationModules de formationStages cliniques
TOTAL17 semaines24 semaines
Unité 1 Module 1 - 5 semaines
L’accompagnement de l’enfant dans les activités de la vie quotidienne
Unité 2 Module 2 - 2 semaines
L’état clinique d’une personne à tout âge de la vie
Unité 3 Module 3 - 4 semaines
Les soins à l’enfant
Unité 4 Module 4 - 1 semaine
Ergonomie
Unité 5 Module 5 – 2 semaines
Relation - communication
Unité 6 Module 6 – 1 semaines
Hygiène des locaux hospitaliers
Unité 7 Module 7 – 1 semaines
Transmission des informations
Unité 8 Module 8 – 1 semaines
Organisation du travail


Épreuves de sélection

Elles comprennent 2 épreuves écrites d’admissibilité et 1 épreuve orale d’admission.

Les épreuves écrites d’admissibilité se décomposent ainsi :

I. Une épreuve de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social, comprenant deux parties et d’une durée de deux heures :

  1. A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit :
    • Dégager les idées principales du texte
    • Commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.

Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.

  1. Une série de dix questions à réponse courte :
    • Cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine,
    • Trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base
    • Deux questions d’exercices mathématiques de conversion

Cette partie a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. Elle est notée sur 8 points.

Cette épreuve de culture générale est évaluée par des puéricultrices, formatrices permanentes dans un institut de formation d’auxiliaires de puériculture ou dans un institut de formation de puéricultrices ou par des personnes qualifiées.

II. Un test ayant pour objet d’évaluer les aptitudes suivantes :

  • L’attention
  • Le raisonnement logique
  • L’organisation

Cette épreuve, d’une durée d’une heure trente est notée sur 20 points et sa correction est assurée par des formateurs permanents dans un institut de formation d’auxiliaire de puériculture ou dans un institut de formation de puéricultrices ou par des personnes qualifiées.

Sont dispensés de l’épreuve écrite de culture générale :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année

L’épreuve orale d’admission est divisée en 2 parties :

  • Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponses à des questions
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’auxiliaire de puériculture

Peuvent se présenter à l’épreuve orale :

  • Les candidats déclarés admissibles à l’issue des deux épreuves écrites d’admissibilité, c'est-à-dire qui ont obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 à chacune des épreuves
  • Les candidats dispensés de l’épreuve de culture générale et ayant obtenu une note supérieur ou égale à 10/20 à l’épreuve des tests.